Comment créer un jardin éco-responsable ?

Les signaux d’alertes sur le climat se multiplient et il est grand temps d’adopter des gestes éco-responsables dans notre quotidien. Cela passe aussi dans nos jardins où il est possible, avec un peu de bon sens et de réflexion, de créer des espaces agréables à vivre, où la nature est reine. Découvrez donc nos 3 conseils pour créer un jardin éco-responsable.

Choisir des plantes adaptées

Il est important de choisir des plantes indigènes donc adaptées au climat de votre région. Les plantes inadaptées nécessitent un apport supplémentaire de lumière, d’eau ou d’engrais.

Il est également conseillé de varier entre les arbres, les arbustes, les plantes vivaces et les graminées. Cela permet à différents animaux de trouver refuge dans le jardin. Les plates-bandes n’en seront que plus belles et plus fournies !

Pensez à choisir des espèces d’arbres mellifères comme l’érable champêtre, le rosier trémière, la glycine, etc. Ces espèces attirent les insectes pollinisateurs qui sont responsables de la fécondation de 80% de toutes les plantes ! De plus, elles sont aussi utiles qu’esthétiques et embelliront votre jardin.

N’hésitez pas non plus à prévoir une zone de type prairie fleurie ! C’est un habitat très apprécié des des papillons et des abeilles qui y trouvent de quoi butiner et un abri en cas de fortes chaleurs. Et quoi de plus beau que ces fleurs champêtres dans un coin du jardin ?

Utiliser des matériaux locaux

Le choix des matériaux est également un critère pour un jardin écologique. L’objectif est de réduire au maximum l’empreinte carbone des matériaux.

A LIRE AUSSI  Comment mettre en valeur un olivier ?

Que ce soit pour une terrasse, une pergolas ou un simple abri de jardin, le choix d’un bois responsable est important.

On privilégie le bois européen non traité. La plupart des bois exotiques sont choisis parce qu’ils sont naturellement imputrescibles, car ils poussent dans des environnements humides.

Alors qu’en Europe aussi, il existe quelques espèces de bois qui sont naturellement résistantes à l’eau. Il s’agit notamment du chêne, du mélèze, du robinier (faux acacia), du châtaignier et du douglas.

Si malgré tout vous optez pour une essence de bois exotique, faites attention aux labels de qualité. Les labels FSC (Forest Stewardship Council) garantissent que le bois provient de forêts gérées de manière durable. Le bois a l’avantage de s’adapter aussi bien aux styles d’aménagement modernes qu’anciens. Il peut convenir pour des terrasses, des clôtures, des allées, des abris, des portails ou même des meubles !

Prévoir un jardin avec un entretien modéré

L’un des éléments clés d’un jardin respectueux de l’environnement est l’absence de produits chimiques. Ils nuisent aux écosystèmes et appauvrissent la terre. Mieux vaut toutefois prévenir que guérir !

Si vous utilisez par exemple du paillis, vous limitez la croissance des mauvaises herbes et nourrissez la terre.

Une personne étale du compost au pied d'un arbuste
Utiliser du compost ou un simple paillis permet de limiter l’arrosage et enrichit le sol

L’argile sur les troncs d’arbres ou les anneaux de colle autour des arbres peuvent repousser les parasites et autres maladies contagieuses.

Un jardin écologique est également axé sur l’économie d’eau. Pour éviter le gaspillage, on choisit des espèces d’arbres indigènes qui en consomment peu. C’est le cas de l’ail d’ornement, du santal ou de la lavande.

A LIRE AUSSI  Aménager un jardin en pente, comment faire ?

Un sol sain fournit aux plantes tout ce dont elles ont besoin. Pour cela, on privilégie les additifs organiques comme le compost ou les produits portant le label bio. Une fois que la terre est nourrie, elle prend vie, les pots de terre font leur travail et l’aèrent, fournissant peu à peu les nutriments dont vos plantes ont besoin pour bien se développer.

Pour conclure

Le jardin éco-responsable est un jardin comme les autres, qui accueille des moments de détente et de convivialité. Les plates-bandes, les allées et les terrasses doivent être aussi esthétiques que dans un jardin traditionnel, tout en respectant la nature, le sol et les écosystèmes. Et pour vous, c’est également moins d’entretien. Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire.

VOTRE AVIS SUR CET ARTICLE

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Articles similaires

Articles populaires